Le commissariat de police Comédie-Centre endommagé. Photo JMA. Infos H24

Les casseurs se sont de nouveau invités samedi à la manifestation des Gilets Jaunes, dans les rues du centre-ville de Montpellier. Pour cet acte XIV, dans l’après-midi, une centaine d’entre-eux s’en sont pris au commissariat de la police nationale de Comédie-Centre.

- PUBLICITÉ -

Ils n’ont pas hésité à lancer des pierres sur le rideau métallique du sas d’entrée qui est endommagé et sur les vitres de protection du bureau de police de la Sécurité publique qui ont été brisées, avec l’intention d’y pénétrer. Les forces de l’ordre présentes en nombre dans le secteur sont intervenus rapidement. Lors des huit interpellations -les casseurs se trouvent en garde à vue au commissariat central-, cinq policiers ont été légèrement blessés, notamment aux chevilles, au visage et au cou.

Condamnation du syndicat Alliance Police Nationale

Ce dimanche, le syndicat Alliante Police Nationale de l’Hérault condamne fermement ces agissements et réclame des peines exemplaires contre leurs auteurs. Un représentant du syndicat , « félicite l’ensemble des effectifs de police, CRS et gendarmerie mobile présents à chaque manifestation du samedi pour leur professionnalisme et leur sang-froid dans l’accomplissement de leurs missions ».

Hier, à l’initiative de la CCI Hérault, 134 agents de sécurité du groupe Nicollin ont été déployés dans l’Écusson pour sécuriser commerçants et clients, lors de cet acte XIV. Un système de protection qui était une première en France. Reste que l’enseigne du groupe d’assurances AXA sur le boulevard du Jeu de Paume a été la cible des casseurs, pour la deuxième fois en une semaine : le cabinet d’assurances a été saccagé.

Des vandales parmi les Gilets Jaunes qui, pour la première fois également depuis les rassemblements en centre-ville se sont rendus dans le quartier des Beaux Arts, où des containers ont été incendiés sur la voie publique.