Soupçons de trafic de cigarettes

- PUBLICITÉ -

Un inspecteur principal des Impôts en poste au centre des finances de Chaptal, à Montpellier et qui gérait l’épicerie ayant pignon sur rue sur la place Roger Salengro, dans le quartier de Figuerolles, anciennement exploitée par Mounif Letaëf, a été mis en examen vendredi pour blanchiment de fraude fiscale, fraude fiscale et contrebande de cigarettes. Il a été incarcéré.

Le mis en examen, en charge de vérifications des comptes de l’argent public des collectivités et notamment ceux de la Ville de Montpellier, est le propriétaire depuis trois ans du fonds de commerce et locataire de cette épicerie, dont les murs appartiennent à Mounir Letaïef.

Lors de son interpellation, avec son épouse et un complice et lors des perquisitions, les policiers de la division économique et financière du SRPJ de Montpellier ont confisqué 160’000€. Le complice jouait le rôle de « nourrice », à savoir que son rôle était de conserver les fonds et les cigarettes pour les fraudeurs présumés.

Ouverture 24h sur 24

L’épouse de l’inspecteur des Impôts a également été mise en examen, libéré sous contrôle judiciaire. Selon l’enquête, cet inspecteur des Impôts âgé de 48 ans exploitait cette épicerie ouverte 24h sur 24 sans jamais n’avoir déclaré les recettes.

Sollicité jeudi par Métropolitain, sur cette affaire, le procureur de la République de Montpellier, Christophe Barret a indiqué qu’il ferait une communication à la presse en début de semaine prochaine.

EPICERIEMONTPELLIERSRPJ

Laisser un commentaire

Connecté en tant que Jean-Marc AubertDéconnexio