La police enquête.

Un drame familial s’est produit vendredi soir au sein d’un couple d’octogénaires, dans sa maison de Pérols, au sud de Montpellier : le mari est soupçonné d’avoir tué son épouse par strangulation, avant de tenter de se suicider, en absorbant des médicaments.

- PUBLICITÉ -

Le mari a été hospitalisé. Ses jours ne sont plus en danger. Il devrait être placé en garde à vue dès que son état de santé le permettra. Il pourra livrer sa version.

Autopsie

Son épouse souffrait de la maladie d’Alzheimer, ce qui pourrait constituer le mobile de ce terrible geste d’homicide volontaire. Le médecin légiste qui s’est rendu sur place et qui a constaté le décès a relevé des traces suspectes autour du cou de l’octogénaire.

Une autopsie sera pratiquée en début de semaine à l’Institut médico-légal du CHU Lapeyronie, à Montpellier. L’enquête est menée par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault.