INFO MÉTROPOLITAIN. Les enquêteurs du Service régional de police judiciaire -SRPJ- de Montpellier ont débarqué en fin de matinée, ce jeudi, à l’hôtel de ville de Palavas-les-Flots, où une perquisition était toujours en cours à 13h, dans le cadre d’une enquête ouverte depuis le mois dernier sur des faits présumés d’extorsions de fond et de menaces de mort dénoncés par Laurent Lechuga, le gérant du bar-restaurant panoramique du Phare.

- PUBLICITÉ -

Les enquêteurs de la brigade criminelle ont saisi des documents qu’ils vont éplucher. D’autres perquisitions ont été menées ce jeudi après-midi. Outre des documents divers, les policiers auraient saisi des téléphones portables. Pour l’heure, aucune garde à vue n’était en cours. Laurent Lechuga a été entendu toute la journée de lundi pour compléter sa plainte du 13 mars dernier.

Deux hommes et une femme filmés

Dans cette plainte, Laurent Lechuga, le gérant de l’établissement avait fourni aux policiers une vidéo de dix minutes, où on identifie trois présumés racketteurs -deux hommes et une femme- agissant à visage découvert. Laurent Lechuga aurait mis en cause une élue de la Ville de Palavas-les-Flots. Celle-ci a récemment remis sa démission au maire, qui l’a acceptée.

Cette affaire connaît des prolongements depuis la fin de la semaine dernière, quand la direction et les exploitants du Phare ont publiquement dénoncé l’augmentation du tarif de l’accès au bar-restaurant au 11ème étage de 2€ à 3€.

>> Métropolitain a décidé, au stade actuel de l’enquête, de ne pas diffuser cette vidéo par respect de la présomption d’innocence. Les deux individus sont reconnaissables et peuvent se retourner contre tous ceux qui ont mis en ligne la vidéo.