Dix-huit infractions cumulées ont été relevées pour un chauffeur d’un semi-remorque, dont une vitesse à 132 km/h : son camion a été immobilisé et l’amende infligée est plutôt salée : 3 300 €.

- PUBLICITÉ -

Les faits remontent à mardi, à 22 heures : les gendarmes du peloton d’autoroute de Poussan ont intercepté un poids-lourd conduit par un Roumain qui circulait sur l’A9, dans le sens Béziers-Montpellier, à la hauteur de l’aire de repos de Gigean. Ils ont procédé aux vérifications et d’une part, ont constaté sur l’appareil embarqué de contrôle de type Task Flash, trois dépassements de la vitesse entre 30 Km/h et 40 Km/h et trois autres à 132 km/h.

Un routier espagnol regardait un film !

D’autre part, le routier a également été verbalisé pour neuf dépassements de temps de conduite. Ces infractions ont été commises quelques jours auparavant, mais toutes dans des temps rapprochés. Son camion a été immobilisé jusqu’à ce mercredi. Le routier roumain a pu reprendre l’autoroute à 16 heures 30, hier, après le paiement des 3 300 € d’amende.

Une autre infraction sur un poids-lourd conduit par un Espagnol a été relevée dans la même soirée pour un visionnage d’un écran en conduisant, toujours sur l’A9, sur la commune de Poussan, cette fois. En clair, le chauffeur-routier regardait un film en conduisant ! Le matériel, en l’occurence son ordinateur portable a été saisi, comme la loi l’autorise.

Le routier a été obligé de s’acquitter d’une amende de 750 €, avant de reprendre la route. Plutôt cher, le film.

Gendarmes du peloton d’autoroute de Poussan. Photo Gendarmerie de l’Hérault.