Les gendarmes de plusieurs unités de la compagnie de Béziers ont discrètement pris position toute la nuit de dimanche à ce lundi autour d’une maison du centre du village du Bousquet-d’Orb, dans les hauts-cantons de l’Hérault, où un forcené, en état d’ivresse et tenant des propos menaçants s’était retranché.

- PUBLICITÉ -

Gendarmes et sapeurs-pompiers du Sdis 34 dépêchés des casernes de Lunas et de Bédarieux sont intervenus dimanche vers 21h, au 3ème étage d’une habitation de l’avenue Jean-Jaurès, pour une violente dispute au sein d’un couple. À leur arrivée, la concubine qui avait été tabassée était blessée. Elle a été hospitalisée.

Neutralisé au petit matin

Son compagnon, alcoolisé, s’est retranché dans l’appartement et a refusé d’ouvrir aux gendarmes, après de longs échanges. Les militaires ont alors décidé de le laisser cuver son vin, avant qu’il ne s’assoupisse, ce lundi, au petit matin, ce qui a permis une intervention pour le neutraliser sans incident.

Il a été examiné par un médecin, à la demande du procureur de la République de Béziers, qui supervise la procédure judiciaire, notamment pour les violences volontaires infligées à sa compagne.

>> À Montpellier aussi : comme Métropolitain l’a révélé ici dès hier soir, ce dimanche, à la même heure, un homme de 21 ans qui s’était disputé avec sa mère, dans le quartier Saint-Martin, s’était retranché dans le garage de l’habitation, avant de mettre le feu. Ivre, il a pu être rapidement neutralisé par des policiers de la brigade anticriminalité -BAC- et interné.