Les services de secours ont été appelés à intervenir au collège Frédéric Mistral de Lunel, ce vendredi matin. Selon nos informations, le principal de l’établissement scolaire a été contraint de contacter les secours, après qu’un « colis » abandonné ai été repéré.

Durant plusieurs minutes, sur les réseaux sociaux, des tweets faisaient état d’un « homme armé », d’un « colis suspect » et même d’une « fusillade ». Il aura fallu que quelques minutes pour que l’académie de Montpellier, par l’intermédiaire de son compte Twitter, fasse un démenti.

Le plan PPMS déclenché

À l’alerte, les militaires de la gendarmerie nationale et les sapeurs-pompiers du SDIS 34 ont dépêché d’importants moyens sur les lieux, notamment les démineurs de la Sécurité civile. Aussitôt, le plan particulier de mise en sûreté face aux risques majeurs (PPMS) du collège a été déclenché, nécessitant l’évacuation des élèves et des habitations à proximité. Au final, il s’agissait d’un colis… vide !

Le collège Mistral de #Lunel a déclenché son PPMS à cause d’un colis suspect aux abords : élèves en sécurité à l’intérieur de l’établissement