728-90-H24-HeraultNature

➡️ EXCLUSIF

Le cadavre d’une femme qui n’est pas encore identifiée et dont l’âge est indéterminé a été découvert cette nuit dissimulé dans le coffre d’un canapé clic-clac, dans un appartement de l’avenue Gambetta, près des arènes de Nîmes.

Vers 1h, deux piétons ivres, affolés, ont fait stopper une patrouille de policiers de la Sécurité publique pour expliquer qu’ils venaient de faire une macabre découverte dans le logement de l’un d’eux.

Tête tuméfiée

Un peu perplexes, les policiers ont suivi les deux hommes jusque dans l’appartement, où gisait enfermé dans le coffre de la banquette clic-clac le corps d’une femme, qui avait la tête tuméfiée.

Elle a manifestement été tabassée jusqu’à sa mort.

Les deux hommes qui ont été placés en garde à vue nient toute implication dans ce qui ressemble à un homicide volontaire. Le propriétaire des lieux assure qu’il n’était plus venu chez lui depuis plusieurs jours. Ét qu’il ne connait pas la victime.

Une SDF ?

Cet appartement serait régulièrement squatté, selon les premiers éléments de l’enquête confiée aux policiers du SRPJ de Montpellier et à son antenne de Nîmes.

Une affaire criminelle mystérieuse. À moins que les deux témoins en garde à vue ne se souviennent plus de ce qui a pu se dérouler dans ce logement à cause de leur forte alcoolisation…

Le parquet de Nîmes a ordonné une autopsie. La victime pourrait être une SDF.

PARTAGER SUR

Laisser un commentaire